soulager mal de dos

Soulager des douleurs lombaires (mal au dos)

Le mal de dos concerne énormément de monde puisque d’après la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des travailleurs salariés, 80% des français seraient concernés au moins une fois dans leur vie. Alors j’ai envie de dire, quand on a mal au dos une seule fois dans sa vie, pendant un jour ou deux, y’a pire ! Mais c’est le genre de douleurs qui peut s’éterniser et vous gâcher la vie !

Évidemment, il existe différentes cause au mal de dos, et même différents maux de dos : lombalgie, sciatique, hernie discale, scoliose… Je vais ici vous parler de la lombalgie, qui est la douleur dorsale la plus répandue, et vous expliquer comment, après des années de kiné, je m’en suis débarrassée.

Mon histoire de mal de dos

On parle ici de douleurs lombaires, donc une douleur plutôt située au bas du dos. Le genre de douleur qui vous empêche de dormir ou de trouver une position confortable. Les quelques étirements en pose de l’enfant allongé ne suffisent pas à la soulager, la bouillotte chaude non plus. Entre mes 17 ans et mes 19 ans (oui, ça n’arrive pas qu’aux seniors), j’allais à peu près 1 fois par semaine chez le kiné : 30 minutes de massage très agréable sur le moment, mais dès le soir venu, toujours le même inconfort. L’impression d’un dos rigide, qui envoyait comme une petite décharge électrique diffuse, latente. Très sincèrement, à ce moment là, je ne savais plus quoi faire pour le soulager.

Soyons bien clairs, je ne parle pas là du mal au dos après une bonne séance de sport qui nous donne des courbatures au dos (c’est déstabilisant la première fois, mais ça c’est un bon mal de dos qui disparaît au bout de quelques jours).

Cela devenait un cercle vicieux, j’avais mal donc je ne bougeais pas, j’essayais de reposer mon dos. Et assise au moins 7h par jour devant un ordinateur au bureau, ça n’arrangeait rien ! La seule position un minimum confortable était celle du foetus, puisqu’elle étirait la colonne vertébrale.

Comment j’ai soulagé mon mal de dos

Bon, je suppose que ce qui vous intéresse, ce n’est pas ma vie mais plutôt comme je me suis enfin libérée de ces satanées douleurs ! Et bien c’est tout simple : pas de repos, pas de patch chauds ou anti-inflammatoires, pas de cachets… Mais du sport ! Oui oui, vous avez bien lu : du sport !

Comme je le disais dans un précédent article, j’ai eu à un moment donné besoin de me défouler pour libérer le mental. Cela a eu comme effet secondaire de complètement dissiper mes douleurs lombaires ! Ça en était limite miraculeux (ceux qui en souffrent ou en ont déjà souffert savent que je n’exagère pas). Évidemment, je ne parle pas de course à pied ou de corde à sauter, qui peuvent tasser les vertèbres et de facto provoquer un mal au dos. Je faisais tout simplement du fitness, des exercices pliométriques pour tout le corps et du vélo elliptique.

Ne plus jamais avoir mal au dos

Depuis ce jour, les seules fois où j’ai mal au dos, c’est quand je ne fais pas de sport pendant quelques jours. En effet, au bout de 3-4 jours, je commence à sentir une toute petite douleur qui augmente si je ne fais pas rapidement une séance ! Je trouve le yoga particulièrement efficace pour contrer les douleurs lombaires, notamment pour tous les mouvements qui vont être dans les torsions et les étirements.

Vous l’aurez compris, pas besoin de chercher midi à 14h, si vous voulez diminuer, voire dissiper votre mal de dos : bougez le au moins 2 à 3 fois par semaine ! Je vous recommande particulièrement la pratique du pilates et du yoga.

Muscler votre sangle abdominale, votre transverse, permettra de créer une protection pour votre dos et ainsi réduire les risques de douleurs ou blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.