Le plaisir, essence de la vie

Le plaisir, fondement du bien-être

Le plaisir… Un sujet qui fait très philosophie ! Et en même temps c’est, selon moi, le pilier de toute chose. On a généralement tendance à chercher à faire des choses qui nous font plaisir : des loisirs, sorties entre amis… Bien sur, je pense pouvoir affirmer sans trop me tromper que tout le monde s’est déjà entendu dire « On ne fait pas que ce qu’on aime dans la vie ! ». Et c’est vrai. On est parfois (souvent) forcé de faire des choses qui ne nous plaisent pas : un boulot juste pour payer les factures, les corvées ménagères, les dimanches chez la belle-famille, etc. Alors, comment faire pour replacer le plaisir au centre de toute activité ?

Trouver le petit Yin dans le Yang

Pour ceux qui ne capteraient pas la référence, le Yin-Yang, c’est ça :

Vous savez, le bien, le mal, y’a toujours un peu de bien dans le mal bla bla bla. Et bien ce n’est pas tout à fait faux. Je m’explique : si vous faîtes une rétrospective de votre vie, vous dégagerez sûrement certains événements pénibles voire douloureux. Avec le recul, je suis sûre que pour la plupart d’entre eux vous pouvez conclure qu’il s’agissait d’un mal pour un bien, et que cet événement a eu des conséquences positives sur le long terme. Je ne parle bien sûr pas d’événements aussi grave que des décès ou autres.

Donc, en partant de ce constat, je pense qu’on peut dire que dans toute chose pénible, il y a quelque chose de positif et que c’est ce sur quoi il faut s’attarder.

Il ne tient qu’à vous de vous focaliser sur le plaisir que vous pouvez trouver dans chaque activité.

Le plaisir dans le sport

Et là vous vous dites « Ha enfin elle parle de sport, elle est bien mignonne mais on est là pour ça nous ! ». Et oui mais pas seulement ! Selon moi, le sport est le bien-être ! Et inversement.

D’accord, vous voulez perdre du poids, vous voulez vous muscler, ou je ne sais encore quelle raison ! Et pour cette raison, vous vous tournez vers le fitness ou la musculation ! Choix qui semble, au premier abord, relativement logique. 😊 Mais, quel est l’intérêt si vous n’y prenez aucun plaisir ? Certes, vous avez de la volonté, certes vous avez de la persévérance. Mais pensez-vous vraiment pouvoir passer des heures de votre semaine pendant des mois à vous consacrer à une activité qui ne vous procure aucun plaisir ?

À cette question, la réponse est simple, c’est non. Mais ce qui est dingue avec le fitness (ou la muscu), c’est qu’on prend du plaisir à souffrir ! Non non, je ne suis pas folle, ne partez pas, je vous explique. 😋 Au début, c’est sur, vous allez souffrir. Mais rapidement vous allez également remarquer que vos efforts paient ! Et à partir de ce moment, votre souffrance deviendra du plaisir 😈

Le pouvoir du changement

Bon, ça y est, cela fait maintenant plusieurs semaines que vous pratiquez, vous kiffez, mais voilà, faire toutes les semaines la même chose, ça vous saoule. C’est normal : il y a de quoi se lasser si on ne varie pas les plaisirs. Alors si vous en avez marre de faire un jour sur 2 votre tapis de course et le reste du temps vos abdos-fessiers oh la caricature, n’hésitez pas à changer et à tester de nouvelles activités ou de nouveaux accessoires : le vélo elliptique à la place du tapis de course, le TRX à la place de l’élastiband, …

Cela vous aidera également à rester motivé !

La nourriture et le sport

La transition peut paraître décousu et pourtant… La nourriture est sujet à controverse lorsqu’on pratique du fitness ou de la muscu. En effet, il est souvent recommandé de faire relativement attention à sa diète. Oui, c’est vrai, lorsqu’on est en sèche, en perte de poids ou qu’on a un objectif bien particulier. Oui, c’est vrai, on a droit à un cheat meal par semaine. Mais p*tain qu’est-ce que c’est frustrant de devoir se priver le reste du temps !

Alors là je sens que j’en choque certains. Je n’incite absolument pas à commencer tous vos repas par un paquet de curly et les terminer avec un pot de Nutella. Par contre, il est reconnu que si vous vous focalisez sur vos calories en vous imposant un régime alimentaire basé sur des frustrations, vous ne perdrez aucun poids, ou en tous cas pas durablement.

Ajoutez une dose de plaisir…

En partant de ce constat, je vous conseille de vous faire plaisir. Attention cependant à conserver des repas équilibrés et variés : on ne se fait pas McDonald’s une soir sur deux et Quick tous les midis ! Par contre, en parallèle d’une alimentation saine, ne vous privez pas d’un petit paquet de biscuits Écolier au goûter si votre corps vous le réclame. Car oui, c’est de ça qu’il est question : votre corps. Il faut que vous soyez à l’écoute de ce dernier et de ses envies (dans la limite du raisonnable). Mais au plus vous allez vous priver, au plus la frustration sera grande, et au plus votre craquage sera désastreux.

Faites du plaisir votre leitmotiv

Je pourrais m’étendre des heures sur le sujet mais je pense que vous avez cerné le message que je tente de vous faire passer. Vous avez des objectifs (physiques, sportifs, …) mais n’oubliez pas le plaisir. La vie est trop courte pour se priver de ces petits bonheurs 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.